Ecole Sainte Marie
Colombier - 97133 Saint-Barthélémy - Antilles Françaises
L'école Pratique L'équipe Evènements Projets Maternelles Elementaire Liens et Historique

Retour Accueil
Année Scolaire 2010/2011

Les projets

LE PROJET EDUCATIF DE L'ECOLE

L'Ecole Sainte Marie, première école catholique de Saint Barthélémy, créée par le Père De Bruyn en 1926, a été construite par les
"Saints Barths".
L'Ecole Privée Catholique Sainte Marie perpétue les valeurs défendues par le Père Fondateur : le respect, l'obéissance et la solidarité.
La communauté éducative souhaite que l'Ecole soit un vrai lieu de vie, un lieu de transmission des savoirs en même temps qu'un lieu d'amour pour tous ceux qui s'y côtoient.
Pour y parvenir, elle souhaite défendre des valeurs essentielles à l'épanouissement de chacun:
    - vivre l'accueil au quotidien
    - établir la confiance pour écouter sans juger
    - susciter la curiosité afin qu'elle soit le moteur des connaissances
    - reconnaître, valoriser et encourager les efforts



LE PROJET D'ETABLISSEMENT

Le nouveau projet 2009/2012

« DEVENIR UN ECO-CITOYEN »

 

Introduction

Le thème de l’environnement est tellement d’actualité: relayé tous les jours par les médias, inscrit aux programmes officiels de l’éducation nationale, que l’on ne peut pas ne pas l’aborder avec les élèves. Les enseignants ont donc le devoir d’éduquer les élèves à l’environnement, les préparer à devenir de futurs éco-citoyens. Ils doivent prendre conscience qu’ils représentent l’avenir, l’espoir de demain, et que même à notre petite échelle, nous pouvons apporter notre contribution à la protection de l’environnement, car « la nature est la plus grande mutuelle du monde ».

 

1)      Constat

En général :

La nature est de plus en plus défigurée par des décharges sauvages.

Le bord des routes est souillé par des déchets.

La consommation excessive entraîne énormément de poubelles.

Le tri sélectif n’est pas fait correctement dans les familles.

A l’école :

- En élémentaire

La cour de récréation est souvent parsemée de papier, de déchets.

Des gourdes pratiquement neuves traînent dans tous les coins.

Beaucoup de gaspillage : d’eau, de papier toilette, de matériel scolaire : peinture, feutre, papier, de nourriture à la cantine.

- En maternelle

Pour beaucoup de petits, la salle de bain est un terrain de jeux :  « jeux d’eau » on laisse couler les robinets et on se mouille, on tire à plusieurs reprises les chasses d’eau , on déroule le papier toilette jusqu’à terre : beaucoup de gaspillage inconscient.

En classe : gaspillage de papier (papier froissé ou utilisé sur une seule face), de matériel.

 

Dans la cour : les plantes sont abîmées, on creuse au pied des arbres, on gratte l’écorce, on arrache les feuilles, on cueille des fleurs pour maman.

 

2)      Objectifs

Identifier les différents aspects de son patrimoine, culturel et naturel.

Prise de conscience de la valeur du patrimoine et de la nécessité de sa sauvegarde.

Amener les élèves à porter un regard différent sur leur environnement immédiat.

Contribuer par des gestes simples à l’amélioration de cet environnement.

Devenir responsable : modifier son comportement pour préserver son cadre de vie.

Eveiller le sens de l’économie en réutilisant certains matériaux et en évitant le gaspillage.

 

    3)  Proposition

* Pour une école propre :

Nettoyage de la cour et tri des déchets. Pose de poubelles.

Activités de plantations par classe de fleurs , d’arbres fruitiers, et d’un jardin potager.

Fabrication de compost qui sera réutilisé pour le jardin.

* Pour une école économe :

Eteindre systématiquement les lumières et les brasseurs d’air dans les classes aux récréations et à l’inter-classe.

Utilisation de papier et de matériaux de récupération en travaux plastiques, notamment pour les costumes de Carnaval et la fête de fin d’année.

Vigilance en ce qui concerne la consommation et la gestion du papier et du matériel en classe.

Vigilance en ce qui concerne la consommation d’eau.

Pour une école non bruyante :

Gestion du bruit : gérer la prise de parole dans les classes, limiter le bruit et les cris dans la cour, pouvoir manger dans le calme à la cantine.

* Pour une école qui s’informe :

        Thème de l’eau

Comprendre que St Barth n’a aucune réserve en eau douce, qu’il faut la fabriquer et que cela a un coût, d’où l’importance de ne pas la gaspiller.

Visite de l’usine de dessalement d’eau.

Enquête sur l’eau autrefois à St Barth.

Thème de l’énergie

Les sources d’énergie :

l’électricité : visite de la centrale électrique, étude d’une facture EDF.

Le vent et le principe de l’éolienne.

Les panneaux solaires.

      Thème de l’air

Sensibilisation à la pollution de l’air : mettre en place le co-voiturage.

       Thème des déchets

Visite du centre de tri, récupération de déchets et fabrication de compost.

Utilisation de matériel de récupération pour création artistique.

       Alimentation

Se nourrir de façon équilibrée.

Présenter des fruits et légumes inconnus des enfants pour les inciter à les consommer.

En maternelle, goûter découverte une fois par semaine.

        Bio-diversité

Les changements climatiques, les espèces en danger.

Définir le développement durable et les énergies renouvelables.

 * Pour une école qui agit

        Dans le domaine de l’écrit

Créer des affiches publicitaires sur les thèmes de l’écrit.

Travail en commun sur un code de l’éco-citoyen.

Construire un jeu sur le tri sélectif.

        Dans le domaine artistique

 Faire du papier recyclé.

Confection de costumes pour le carnaval et le spectacle de fin d’année.

Confection de tableaux à partir d’objets récupérés sur les plages, de      galets, de coquillages.

Land-art :art éphémère :sculpture dans et de la nature  Cf : Richard Long, Nils Volo, Goldworthy.

Compositions à partir de matériaux puisés dans la nature (jeux d’équilibre)

Art brut : art direct et spontané : abandon de modèles esthétiques conventionnels  Cf : Gaston Chaissac (couleurs contrastées, cerne noir, collage, supports variés) .

Picassiette : coquillages, vaisselle          Pascal-Dear Maisonneuve : portrait en coquillages.

Prises de vues.

Exposition-vente de photos au profit d’actions humanitaires.

Spectacle de fin d’année sur le thème de l’environnement.

En général

Nettoyage d’une plage, ou le bord de route aux abords de l’école.

Choisir des produits en fonction de l’emballage.

Faire des économies d’eau, d’électricité à la maison.

Demander le label éco-école.

A long terme

Monter un projet qui requiert l’implication des enfants (vente d’objets pour récupération de fonds), la participation de l’OGEC, et des demandes de subventions pour l’achat et la mise en place de panneaux solaires.

 

4)  Procédure

Sur les horaires de sciences et technologie : recherche par groupes pour travailler les grands thèmes du développement durable 

Intervention de professionnels sur les différents thèmes étudiés

Projection de films documentaires sur l’effet  de serre ou le changement climatique

Organisation de sorties sur des lieux spécifiques (étangs, salines, bord de mer, abords des routes pour se rendre compte de la pollution générée par les hommes)

Travail sur des photos ou des reportages permettant d’établir des comparaisons mettant en évidence les changements qui se sont déjà opérés dans le monde, mais aussi dans notre île

Réflexion sur les comportements à développer, sur les actions à réaliser afin de sensibiliser et d’impliquer la population locale à la préservation du patrimoine naturel

Nommer des élèves responsables de la gestion /économie d’eau, de matériel, d’électricité et propreté de la cour

 

5)  Conclusion

Ce projet qui doit s’étoffer dans le temps peut être un formidable tremplin pour permettre aux élèves d’aujourd’hui (adultes de demain) de prendre conscience qu’ils peuvent intervenir à leur niveau sur la qualité de vie

Il doit amener progressivement les élèves à comprendre qu’ils sont citoyens du monde et qu’ils doivent tout mettre en œuvre pour le rendre plus beau

L’avenir de la terre dépend de chacun de nous : il faut éduquer aujourd’hui afin que demain ne soit pas trop tard, car le développement durable doit répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

 






Retour Accueil

© Ecole Sainte Marie - 2005-2007  - Tous droits réservés Document fait avec Nvu